Les trésors de la ruche

L'ENCYCLOPEDIE DU MIEL

Qu'on le préfère crémeux, ou liquide, clair ou ambré... doux ou plus "corsé", tous les miels sont dans la nature. Parce qu'ils sont le reflet de nos terroirs et de la diversité de nos paysages, il en existe une grande variété, suivez le guide :

 

Mono Floraux ou Poly Floraux ?

 

On distingue deux grandes catégories de miels : ceux réalisés avec une seule fleur, et ceux réalisés avec plusieurs espèces végétales.

Parmi les miels monofloraux, certains sont très connus : miel de lavande, miel de tournesol, mais certains sont assez confidentiels. Connaissez-vous le miel de cerisier ? Le miel de framboisier ? Ou encore le miel de chardon ? Ces miels sont plus difficiles à obtenir, car ces espèces de fleurs sont produites en moindre quantité et de façon assez aléatoirs, ainsi les ruchers doivent parfois organiser des transhumances d'abeilles afin d'en permettre la production.

C'est pourquoi, chaque type de miel mono floral, ou encore "miel de cru” a ses propres qualités gustatives, de cristallisation et de couleur, en fonction de la fleur qui en est à l'origine.

 

Les miels poly floraux, quant à eux, se regroupent sous des dénominations liées à leur aire de production (région, département, ou massif) ou à leur "paysage" et la flore associée (garrigues, forêts, maquis). 

 

 

Les couleurs du miel

 

En fonction des espèces florales butinées, le miel va ainsi présenter de grandes disparités en terme de couleur : on le connaît plutôt doré ou ambré, mais il existe également des miels presque blancs ou a contrario presque noirs. La gamme chromatique est en effet très large, puisque selon les zones géographiques, on retrouve aussi des miels rouges (Cayenne) ou verts (Madagascar).

 

 

La texture du miel et la cristallisation

 

Ici aussi, toutes les consistances sont dans la nature : liquide, visqueux ou dur, les nuances de texture ne manquent pas.

Elles dépendent principalement de l'âge du miel : plus un miel sera jeune, plus il sera liquide, et son goût moins prononcé. Avec le temps, ils deviennent de plus en plus visqueux, jusqu'à la solidification parfois.

Toutefois, tous les miels ne vieillissent pas de la même façon : cette évolution dépend bien sûr de leur composition ! Il est bon de savoir que la cristallisation n'a que très peu d'impact sur les propriétés d'un miel, c'est avant tout une histoire de goût.

 Vous l'aurez compris, chaque miel est unique, parce qu'il est le fruit du travail de nos précieuses abeilles et le reflet de leur cadre de butinage. Partez à la découverte des miels de vos régions, vous serez surpris de la diversité que celles-ci nous offrent !

 

 

http://www.mielinfrance.fr/miel-et-apiculture/les-couleurs-de-miel/